Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Le Carnaval dans l'Est mosellan

 

Le royaume de carnaval se situe dans l'Est mosellan où les festivités suivent le modèle rhénan depuis les guerres révolutionnaires et napoléoniennes.

 

En ce temps-là, le peuple du Saint-Empire germanique singeait les troupes françaises. En jonglant avec les initiales L.E.F (liberté, égalité, fraternité) il obtenait le chiffre 11 (elf en allemand). Un chiffre qui est devenu un symbole, la fête de Carnaval débutant le onzième jour du onzième mois à onze heures onze.


En 1870, cette coutume s'implante à Sarreguemines et, en 1947, la cité aux faïences voit le sacre d'un Prince de Carnaval. Depuis d'autres communes ont suivi le mouvement comme à Creutzwald, Metz, Hombourg-Haut...le couple princier se voit remettre les clés de la ville où se déroule les festivités par le premier magistrat.

 

Pendant des semaines, jusqu'au Mardi Gras se succèdent alors diverses manifestations aux quatre coins de Moselle-Est : «Balla-Balla», cavalcades, « Kappensitzungen » où les orateurs peuvent se moquer des hommes politiques et autres personnalités de la commune.

Autour du Mardi Gras, une cavalcade, américanisée et mécanisée depuis les années 60, les majorettes, les danseurs, les groupes folkloriques et les fanfares accompagnent les chars décorés, avec le char princier et les figurants masqués.